Simulation Finaprêts

Comme à l’accoutumée, qui dit nouvelle année dit aussi bonnes résolutions. Pour un emprunteur, le regroupement de crédit peut en être une pour démarrer l’année en toute sérénité.

Actualité Finance

Regrouper ses crédits pour partir du bon pied

Pourquoi ne pas profiter des conditions actuelles de financement pour réorganiser son budget et démarrer 2016 en bénéficiant d’une seule et unique mensualité réduite et adaptée à ses finances et à ses projets ?

Rappelons que le regroupement de crédits (immobilier, consommation) permet de substituer un ou plusieurs financements par un seul et unique emprunt à mensualité réduite et sur une durée de remboursement unique.

A savoir que deux possibilités s’offrent à l’emprunteur souhaitant faire un rachat de prêts. D’abord, rien ne l’empêche de pousser la porte de son établissement prêteur et de demander à ce que ses prêts soient regroupés en un seul.

Ensuite, s’il le souhaite, il peut aussi faire appel à une banque concurrente ou à un intermédiaire bancaire pour son projet de regroupement de crédits. Par la même occasion, l’emprunteur peut aussi opter pour une délégation d’assurance emprunteur.

Regrouper ses prêts en ce début d’année permet de bénéficier d’une mensualité en adéquation avec son budget et ses projets.

Pourquoi faire un rachat de crédit en 2016 ?

Une situation financière et professionnelle qui évolue, réduire ou rallonger la durée de son emprunt, opter pour un prêt modulable ou pour un taux fixe…, plusieurs raisons peuvent motiver un regroupement de crédit.

Même si les raisons d’effectuer un regroupement de prêts sont multiples et diffèrent d’un emprunteur à l’autre, les principales motivations sont entre autres la baisse des mensualités, la baisse du taux d’endettement ou encore l’obtention de taux attractifs.

Diminuer les remboursements mensuels permet à l’emprunteur de retrouver un budget mieux adapté à ses revenus, mais en contrepartie, le remboursement du financement est étalé sur une plus longue durée de remboursement.

Dans certains cas, obtenir un taux d’intérêt moins élevé (au moins un écart de 0,75 point de base) permet d’optimiser le coût de son financement, de faire baisser le montant de ses échéances ou encore de faire évoluer la durée de son emprunt.