Simulation Finaprêts

Ce lundi 1er février 2016, le ministère des finances a lancé un comparateur des frais bancaires de tous les établissements via un site internet gratuit. L’objectif est de favoriser la comparaison.

Actualité Finance

Tarifs des banques : un nouveau site pour comparer

Promis par Michel Sapin, le ministre des Finances,  depuis plusieurs semaines, le gouvernement a lancé ce lundi 1er février 2016, un comparatif gratuit des frais bancaires sur le web, afin que la concurrence s’exerce dans des meilleures conditions.

Simple, gratuit, accessible à tous sur internet et géré indépendamment par le CCSF (comité consultatif du secteur financier), ce site permet de comparer 11 tarifs bancaires.

Du coût de la carte bancaire aux frais de découvert (agios) en passant par les indemnités facturées pour un chèque rejeté, ce comparatif va détailler les principaux tarifs imposés par les banques.

Par ailleurs, le ministre des finances s’est également félicité de la mise en place début 2017 d’un accord qui facilitera les procédures pour changer de banque en laissant aux établissements le soin de s’assurer du transfert des domiciliations.

Favoriser la concurrence et la transparence

Désormais, avec ce nouveau site, il sera possible pour un client de choisir sur une carte interactive son département ou une zone où il souhaite ouvrir un compte et de renseigner les facteurs qui lui semblent les plus importants (agios, tenues de comptes, prix de la carte bancaire…).

Le site lui communiquera le détail des tarifs proposés par les différents établissements, sans aucun autre classement que l’ordre alphabétique.

Ce nouveau comparatif a pour but de favoriser la concurrence et la transparence de l’information auprès des clients de banque. Il s’inscrit dans une série de dispositions entrées en vigueur depuis le 1er janvier, afin de favoriser la mobilité bancaire.

La mise en place de ce dispositif obéît à d’autres objectifs : donner des informations utiles sur la mobilité bancaire, encourager et accompagner un changement de banque.

« Pouvoir comparer pour pouvoir changer de banque », c’est l’un des principaux objectifs de ce dispositif qu’a rappelé le ministre des finances.