Simulation Finaprêts

De l’assurance-crédit à l’assurance habitation en passant par les autres couvertures, les banques comptent plus que jamais sur l’assurance pour optimiser leurs marges.

Actualité Finance

Le deuxième métier de certaines grandes banques

Avec la baisse continue des taux d’intérêt, l’assurance est devenue un facteur de croissance indispensable pour la plupart des grandes banques. Dans certains grands réseaux bancaires, elle-même devenue le deuxième métier après la distribution des crédits (immobilier, consommation).

Cette tendance a été particulièrement observée l’année dernière ou le métier de l’assurance dans les établissements de crédit a progressé de 6,8 % par rapport à 2014.

Tous les grands réseaux bancaires sont, aujourd’hui, en ordre de bataille pour accélérer encore dans ces activités et particulièrement celles liées au risque telles que : habitation, auto, assurance-emprunteur… En 2015, l’ensemble des filiales des grands groupes ont confirmé leur dynamisme en assurance.

De ce fait, l’assurance (emprunteur, santé, auto, habitation) a pris une place primordiale dans les discours commerciaux des établissements bancaires.

Le phénomène se généralise

A savoir qu’aujourd’hui, la plupart des contrats d’assurance-vie sont signés dans les établissements bancaires qui sont de loin les premiers acteurs dans cette activité. Cependant, force est de constater que ces acteurs polyvalents souhaitent dupliquer ce succès en assurance auto, habitation et emprunteur.

Certes, quelques principales banques « traditionnelle » avaient montré la voie depuis quelques années, mais aujourd’hui, le phénomène se généralise et les bancassureurs gagnent de plus en plus des parts de marché avec une régularité impressionnante.

Désormais, avec leurs nouvelles stratégies, les établissements bancaires jouent sur plusieurs tableaux. Ils profitent de la vente d’un financement immobilier pour placer à cette occasion un contrat d’assurance habitation.

De plus en plus de prêteurs proposent des offres de crédits auto comprenant l’assurance avec une promotion ou des mensualités offertes. Avec la régularité des contacts entre un client et son conseiller bancaire, les banques traditionnelles disposent d’un avantage considérable par rapport aux autres assureurs.