Simulation Finaprêts

Selon un récent baromètre, plus de 7 emprunts sur 10 seraient aujourd’hui accordés sous la barre des 2,10 %, quel que soit le profil et le projet. Cependant, peut-on conclure que la baisse des taux se démocratise ?

Actualité Finance

Des taux toujours bas et de prévisions optimistes

Comme cela a été répété plusieurs fois, 2015 a été une excellente année avec des taux d’emprunt très attractifs et souvent records. Cependant, force est de constater que l’année 2016 repart sur les mêmes base avec des taux pour mars 2016 inférieurs à ceux de mai 2015.

Selon un récent baromètre, sur certaines durées de remboursement, le prêt n’a jamais été aussi peu cher. A ce jour, un bon profil peut emprunter 200 000 euros sur 20 ans à 1,51 %.

Cette baisse est loin d’être anecdotique, 75 % des banques proposent actuellement des taux nettement inférieurs à 2,10 %, quel que soit le profil emprunteur ou le projet de financement. De ce constat, les conditions attractives sont bien en train de se démocratiser.

Par ailleurs, les prévisions avancent que les conditions actuelles de financement devraient rester attractives et pourraient même s’améliorer davantage. Cela laisse espérer des taux bas jusqu’à la fin de l’année, sauf si la banque centrale Européenne devait opter pour une autre politique monétaire.

Le rachat de crédit est-il aussi intéressant en ce moment ?

La tendance de 2015 se confirme en ces premiers mois de 2016 avec une répartition de 70 % pour les achats et de 30 % pour les rachats de prêts. Cependant, la part des rachats de créances pourrait augmenter cette année avec des conditions de financement très attractives.

En fait, si les banques sont moins volontaires pour les renégociations depuis quelques mois, elles sont plus ouvertes pour les rachats de prêts immobiliers, une opération bancaire leur permet d’améliorer leur part de marché.

En ce moment, le rachat de crédit immobilier est particulièrement intéressant, surtout pour les ménages ayant contracté un financement immobilier entre 2006 et 2014 à un taux d’emprunt supérieur à 3 %.

L’opération peut aussi apporter un gain substantiel pour les emprunteurs qui sont encore dans la première moitié de leur emprunt et qui ne souhaitent pas revendre leur bien dans les deux ans à venir. A savoir que le coût moyen du crédit sur 15 ans, à ce jour, s’établit à 1,90 % pour tous les types d’opérations, y compris le rachat de prêt.

Par ailleurs, il faut savoir que cette opération bancaire n’est pas sollicitée uniquement pour réaliser des économies, la plupart des français font racheter leurs encours pour d’autres raisons : réduction du montant des échéances, baisse du taux d’endettement, réorganisation de budget…


Besoin d'aide ?

Nos conseillers sont à votre disposition au

0800 108 118

ou demandez à être rappelé gratuitement

Finaprêts s'engage à
1. Vous expliquer et vous conseiller sur le regroupement de vos prêts
2. Vous proposer toute son expertise et assurer un suivi de votre dossier
3. Protéger vos données avec la plus grande confidentialité
4. Vous proposer une étude gratuite et professionnelle